Une fillette audacieuse se promene dans la foret et rencontre, comme il se devra, un loup.

Une fillette audacieuse se promene dans la foret et rencontre, comme il se devra, un loup.

Passee une periode de frayeurs ainsi que confrontation, le spectacle s’attarde via l’amitie improbable qui se noue entre l’enfant et le grand predateur.

Une adaptation libre et poetique d’un grand ordinaire d’la litterature enfantine, Marlaguette, ecrit par Marie Colmont.Dans votre petite structure, le Puppet Sporting Club s’amuse au milieu des procedes qui lui paraissent chers (gaine, corps castelet, ombre, encres et dessin) et poursuit sa route avec son vieux compagnon, le Loup. Bien que forcement dangereux, il se revele ici, a contre-courant du repertoire simple, tendre, sensible et attentif. Notre figure d’une Bete en devient plus complexe… plus humaine.Un conte dont la fin ne livre aucune solution ou de morale cle en main, sinon le fait de devoir, des fois, surmonter la peine et le deuil : « Ca lui faisait a la fois ravissement et tristesse

Continue reading Une fillette audacieuse se promene dans la foret et rencontre, comme il se devra, un loup.